Interlude : assistons-nous au renouveau du jeu de rôle ? Le jeu de rôle en confinement – Interlude

, par  Laurent , popularité : 4%

J’assiste en ce moment à un retour en grâce du meilleur jeu de société jamais imaginé. Le nombre de publications originales et de réédition devient phénoménal. Je pense bien sûr au jeu de rôle. Le ressentez-vous aussi ?

La série d’articles sur comment pratiquer le jeu de rôle en confinement va bientôt reprendre. En attendant, je vous partage cette réflexion sur le come back du jeu de rôle.

Permalien : http://www.acadamia.org/article386.

Depuis quelques années, le jeu de rôle ressort du placard. Je vois un certain nombre d’indices qui démontre ça.

Premier indice : La déferlante des boites d’initiation

Pour Noël 2018 et Noël 2019, on pouvait constater un nombre impressionnant de kits d’initiations sur les étagères de la grande distribution (comme la FNAC ou Cultura). Il y en a pour tous les âges sur tous les thèmes. Les boites d’initiation se faisaient une concurrence âpre.

image trouvée sur le site de l'éditeur, tous droits réservés

Attention ! Toutes ne se valent pas. Ce genre de boite marche tellement que tous les éditeurs, et notamment ceux qui n’ont aucune expérience en la matière, se lancent dans ce commerce juteux.
Je rappelle que je ne touche rien de l’éditeur, mais si je devais en offrir à mes neveux, je choisirais l’une de ces boites d’initiation ici :

  • Mon jeu de rôle junior
    Peu cher et parfait pour une aventure avec des enfants.
  • Héros & Dragons
    Un peu plus cher, mais très complet et parfait pour des ados ou des jeunes adultes. Il vous donnera des sensations proches de Donjons & Dragons et si l’expérience vous plaît, il existe toute une gamme pour pousser l’expérience encore plus loin.
  • Chroniques Oubliées
    C’est le gros concurrent du précédent. Il est peut-être un peu plus exigent que le précédent, mais reste, lui aussi, très complet.
  • Cthulhu
    Ce n’est pas le mythique jeu L’Appel de Cthulhu car il reprend les règles de Chroniques Oubliées (juste au dessus). Toutefois, il marque la différence dans les boites d’initiation alors que le médiéval fantastique domine la production.

Deuxième indice : Des chaînes YouTube et Twitch qui cartonnent

À l’image des chaînes de jeux vidéos, des chaînes YouTube ou Twitch se sont créées. On peut y voir des joueurs qui se filment en train de jouer devant des centaines de milliers de spectateurs. Un nouveau terme est né : « actual play ». Il désigne ce genre de chaînes. L’actual play le plus connu au monde est celui de l’américain Wil Wheaton connu pour ses rôles dans Star Trek : Next Generation ou The Big Bang Theory.

Image trouvée sur le site de foulancement Game One Tabletop, tous droits réservés

En France, nous avons celles-ci :

  • Rôle’n play
    C’est l’une des plus grandes chaînes avec ses 17 400 abonnés et chaque saison fait environ 95 000 vues. Elle emploie des vrais comédiens qui font le show. Maxime Chattam est le parrain de cette chaîne. Ils jouent à Héros & Dragons et ont inspirés la boite d’initiation ci-dessus. Cette chaîne attire les adolescents.
  • La Bonne Auberge
    Une chaîne avec des stars (Pénélope Bagieu, Adrien Méniel et Anne-Sophie Girard). Ils jouent à Donjons & Dragons. Cette chaîne cible plutôt les jeunes adultes. Elle cumule environ 17 000 vues.
  • Game of Roles
    C’est la précurseure des chaînes d’actual play en français. Elle fait plus de 370 000 vues malgré son aspect rudimentaire. Depuis, elle est sponsorisée par un journal comme Le Figaro et se retrouve ici : http://video.lefigaro.fr/.

Troisième indice : Les plateformes de foulancement [1] cartonnent avec les jeux de rôle

Ce qui est un indice qui montre la bonne santé financière du secteur. [2]

Donc, les jeux de rôle retrouvent la côte et les anciens rôlistes sont toujours à l’affût. Il n’en fallait pas moins pour que le lancement de nouveaux projets de jeux de rôles pètent tous les scores sur les plateformes de foulancement Le jeu de rôle ne s’est jamais autant vendu et les chiffres [3] feraient pâlir de jalousie les éditeurs et les ludiquaires [4] de ce que appelions l’âge d’or du jeu de rôle, à la fin des années 80 et au début des années 90. Par exemple, depuis le lancement de son site en 2015, Game On Tabletop a levé 14 373 958 € pour l’ensemble de ses projets.

Les anciens joueurs s’y remettent et de nouveaux joueurs s’y essaient. D’où le succès des projets en financement participatif. Passer par le foulancement permet d’adapter le nombre d’impressions aux besoins réels et le risque financier est allégé. Ressortent alors de nouvelles éditions d’anciens jeux. De nouveaux jeux originaux débarquent également. Ces financements participatifs battent des records ! Et j’avoue, il m’est arrivé de craquer.

Image tirée de Wikimedia, tous droits réservés.

Exemples de plateformes de financement participatifs où les campagnes de jeux de rôle ont du succès :

Dernier indice : C’est la faute aux médias ?

Les chaînes de télés geeks, les films inspirés des univers rôlistes [6], les séries [7]... tous ces médias permettent de populariser le concept du jeu de rôle auprès du grand public.

Cela conforte une jeune génération qui en a marre du tout numérique, des jeux vidéos et qui veut retrouver les joies de la convivialité ensemble, de s’y mettre. Cette dernière raison est également à l’origine de l’essor inédit du jeu de société en France depuis 10 ans.

Et enfin, la presse généraliste s’inquiète de ce renouveau.
Voici des articles de journaux sérieux où le jeu de rôle est à l’honneur :

En bref, le jeu de rôle est de retour !

<< Article Précédent | Article Suivant >>

De votre côté, avez-vous aussi ressenti ce renouveau ? Vous laisseriez-vous tenter par ce loisir ? Avez-vous des indices supplémentaires qui accréditerait cette thèse ? Laissez-nous un commentaire ici.

[1Foulancement = financement participatif, pour les non initiés. Ou crowdfounding pour les anglicisants.

[2Secteur qui reste modeste, soit-dit en passant.

[3Capitaine Vaudou, un projet récent a recueilli 120 409 € en deux semaines. Ils en demandaient 10 000. Dans le même ordre d’idée, en 2015 la 7e édition de L’Appel de Cthulhu a reçu 402 985 €, il en demandaient 10 000. Ce dernier financement est encore dans le top 5 de la plateforme de financement Ulule.

[4Ludiquaire = boutique spécialisée dans les jeux de société. Comme un disquaire l’est dans les disques.

[5Game On Tabletop est une très bonne plateforme de foulancement sur laquelle vient de s’achever la campagne de Capitaine Vaudou à l’heure où j’écris ces lignes.

[6Je vous laisse faire le compte, mais les non rôlistes n’imaginent pas comment films, séries et jeux de rôles s’inspirent les uns, les autres.

[7Stranger Things et The Big Bang Theory surtout.