Soirée jeux de novembre

, par  Laurent , popularité : 9%

Vendredi dernier, fut l’occasion à cinq convives de se rassembler une nouvelle fois autour d’une table afin de manipuler des morceaux de cartons et pousser des bouts de plastique. Ce genre de manifestation s’espacent de plus en plus avec le temps et c’est dommage.

Voici le compte-rendu de la dernière soirée.

Vers 20h00 les premiers convives arrivent. C’est l’occasion en attendant les retardataires de discuter de l’actualité des uns et des autres, des sorties culturelles, des grèves et des absents. Vous vous doutez bien que ce genre de soirée est en réalité un prétexte pour organiser une réunion politique clandestine au nez et à la barde de la police politique.

Donc, pendant ces discussions, ont été servis un cocktail à base de rhum et de gingembre et une séries de biscuits à grignoter en apéritif. Puis, quand tout le monde est arrivé, vient l’entrée : des crudités à croquer (radis, carottes, maïs, brocolis, tomates, pommes...), des petites brochettes aux herbes et un “verre fraicheur” à base de crevettes, de surimi et de purée d’avocat. Pour ne pas céder à la tradition un Beaujolais nouveau 2007 arrosait le tout.

JPEG -

Sont présents : Aude, Gaël, Regi_Snow, Yann et moi. Tout le monde étant là, nous avons pu enter dans le vif du sujet : les jeux. Un rapide référendum a désigné dans mon coffre à jouet le jeu Les Chevaliers de la Table Ronde.

Les Chevaliers de la Table Ronde

Le principe de ce jeu réside dans la collaboration des joueurs contre le “Mal”. Les joueurs jouent ensemble contre les embuches que le jeu réserve aux joueurs. Mais attention parmi les joueurs qui jouent en équipe existe un félon qui va jouer secrètement contre les joueurs. C’est moi que le hasard a désigné.

Les convives ont donc œuvré de concert en résolvant rapidement des grosses quêtes. Gaël s’occupant du Graal, Aude s’occupant des quêtes secondaires Nicolas et Yann s’occupant d’Excalibur. Seule la quête de l’armure de Lancelot a été perdue. Mais toutes ces victoires laissèrent une grosse avance aux chevaliers, ne permettant pas au félon que j’étais de réduire leurs ambitions de victoire à néant.

Le jeu remballé, les pizzas sortirent toutes chaudes du four accompagnées de bière et de vin blanc. Puis se fut le tour du dessert d’arriver : un tiramisu.

Deuxième jeu de la soirée : Medici

Medici

Récemment entré dans ma ludothèque, je ne lui ai pas encore créé de fiche. Il s’agit un jeu d’enchère où l’on doit miser l’achat de cartes qui rapporteront peut-être beaucoup si l’on réussi à choisir les bonnes. La première partie fut plus difficile pour Aude et Gaël qui n’avaient jamais joué. Ce qui permit à Regi_Snow de gagner la première partie en redoublant de prudence et en laissant les autres prendre les risques.

La deuxième partie était plus serrée. Les filles se mirent à comprendre un peu mieux les règles. Aude a fait les deux premières saisons en tête. Par contre la stratégie inchangée de Regi_Snow ne fut pas payante ce tour ci. Toutefois, le gagnant de l’épreuve, se fut Yann. Il termina en tête grâce à la combinaison d’un classement favorable et de bonus 20 dans la plus part de ses entrepôts.

A ce moment de la soirée, il est aux environs de 3h00 du matin. Regi_snow et Gaël décident d’aller se coucher (ensemble ?). Nous restons à trois pour le dernier jeu de la soirée : Mykerinos.

Mykerinos

Un jeu de placement et de majorité où le choix du lieu où l’on pose ses pions est très important. J’étais plus à l’aise que les autres y ayant déjà joué plusieurs fois. Ainsi, je terminai en première position devant Yann et Aude. Cette dernière avait négligé d’investir le Museum.

5h00 du matin et la soirée s’achève... A quand la prochaine ?