Japon 2016 : promenade dans le Kanto

, par  Laurent , popularité : 10%

Revenir au Japon, dans ce pays très accueillant est toujours un plaisir. Un plaisir à chaque fois renouvelé car on redécouvre des choses inconnues, des choses qui étaient passées inaperçues les fois précédentes tellement ce pays est vaste, généreux et intéressant.

C’est particulièrement le cas de Tokyo, cette ville tentaculaire, immense, intrigante, envoûtante...

Ouf ! Enfin une note ! Ça faisait longtemps. Mais tout vient à qui sait attendre. Voici la première série de note sur notre voyage au Japon en mai 2016.

Tokyo

On croit en avoir fait le tour. Et bien non, on découvre toujours quelque chose de nouveau. Une vie ne suffirait pas.

Je ne saurais que vous conseiller de visiter des quartiers différents, moins prisés des touristes, comme Akasaka (ci-dessous) ou Midtown Tokyo (2e photo).


À Harajuku les rencontres sont sympathiques aussi.

Tokyo est une ville qui ne s’arrête jamais.

Nikkō

En s’éloignant un peu au nord de Tokyo, dans un écrin de verdure, à Nikkō, on est impressionné par la beauté des temples et des sanctuaires.

C’est à Nikkō que l’on peut se recueillir sur la sépulture du Shogun qui a unifié le pays : Tokugawa Ieyasu. Figure quasi divinisée depuis.

Quand Tokyo reflète la modernité, Nikkō nous montre un Japon beaucoup plus traditionnel et spirituel.

Kamakura

De l’autre côté de l’agglomération Tokyoïte, c’est le visage indolent et balnéaire de Kamakura que l’on retrouve. Une ville aux innombrables temples et surtout à la statue géante de Bouddha en bronze.

Kamakura possède un côté très zen.

Bientôt la suite de notre voyage au Japon. Une ville à l’autre bout de l’archipel : Fukuoka.

Voir en ligne : Pour voir l’album complet, cliquez ici !

Note : le Kanto, c’est la plaine côtière où s’étend l’agglomération de Tokyo et sa très vaste banlieue.

Nikkō, c’est là :

Et Kamakura ici :